sally lunn jane austen

Pour les fans de Jane Austen ou pour ceux qui apprécient de découvrir d’authentiques thermes romains, je vous invite à découvrir Bath, une ville située dans le sud-ouest de l’Angleterre.

Pourquoi Bath est la ville de Jane Austen ?

Jane Austen et sa famille ont vécu à Bath de 1801 à 1806, soit 5 ans. Cette période est assez courte et pourtant cela a marqué son écriture. En effet, les lieux de cette petite ville ont été réintégrés dans deux de ses livres : L’Abbaye de Northanger et Persuasion.

PS : avant de commencer la visite. Vous retrouvez en fin d’article une Google Map : Bath, la ville de Jane Austen, où je récapitule tous ces endroits accompagnés de petits mots. Belle visite et ballade 😉

The Royal Crescent (en français : le Croissant Royal 😉 )

The Royal Crescent - Bath
The Royal Crescent à Bath
Crédit photo : Auria.fr

Blague à part, c’est l’un des plus grands monuments représentant l’architecture géorgienne au Royaume Uni. Il a été construit par John Wood entre 1767 et 1774. Lieu d’habitations, cet immeuble en forme de croissant fait face à une esplanade gazonnée descendante et donnant sur le parc Royal Victoria Park. Ce fut un lieu à la mode et très huppé. Aujourd’hui, ce bâtiment est dédié à quelques habitations, un musée et un hôtel.

A visiter tout près, la place The Circus dont les bâtiments possèdent 3 étages et à chaque étage, on découvre des colonnes d’un ordre architectural classique différent. Du bas vers le haut : dorique, ionique et corinthien.

Dans quel livre est évoqué le Royal Crescent ? L’Abbaye de Northanger. A cet endroit, Jane Austen y inscrit régulièrement son héroïne Catherine. C’est un endroit que l’auteure affectionne car elle s’y rendit souvent (au numéro 12) afin de rendre visite à sa sœur et à son beau-frère.

Le Pulteney Bridge

Fini en 1773, le pont Pulteney a été construit par Robert Adam et est d’architecture néoclassique. De chaque côté du pont, des maisons sont installées et sur le pont même, des boutiques (ce qui est plutôt rare). En-dessous du Pulteney bridge, la rivière Avon passe. Si vous vous y attardez quelques instants, vous pourrez admirer le déversoir en forme de fer à cheval. De nombreuses photos y sont faites !

Parade Garden livre jane austen
Parade Garden livre feuillu Jane Austen – Crédit photo : Auria.fr

Non loin du Pulteney Bridge, vous retrouverez face à la rivière Avon et derrière l’Office de Tourisme, le jardin Parade Garden, où il existe le fameux grand livre feuillu et fleuri représentant Jane Austen de profil, des mots et le chiffre 200 (200 ans après son décès : 1817 – 2017).

Dans quel livre est évoqué le Pulteney Bridge ? L’Abbaye de Northanger et Persuasion 

Union Street, la rue commerçante de Bath

C’est l’endroit où faire son shopping : vêtements, livres de Jane Austen ;)… C’était également l’un des endroits où Jane Austen aimait aller. En passant par cette rue, elle permettait de se rendre directement au Pump Room et aux thermes romains de Bath.

Dans quel livre est évoquée la rue Union Street ? L’Abbaye de Northanger. Certains personnages du livre résidaient dans la rue Milsom, légèrement plus haut de l’Union Street.

Le Pump Room et les thermes romains

Pump Room Bath
Pump Room à Bath – Crédit photo : Auria.fr

En français, Pump Room signifie buvette. C’est un endroit où les célébrités, les personnes à la mode (Who’s who) et les malades venaient boire de l’eau thermale pour leur cure de la goutte par exemple (comme le frère de Jane Austen). Progressivement le Pump Room s’est agrandi laissant place à un abri afin de boire cette eau thermale, on pouvait également s’y restaurer. C’est également un lieu de baignade public avec ses hot waters, comme au temps des romains.

A l’époque de Jane Austen, c’était le lieu à la mode. Il fallait s’y faire voir ! Charles Dickens ou Buffalo Bill y sont également venus.

Dans quel livre est évoqué le Pump Room ? L’Abbaye de Northanger et PersuasionC’est ici que Catherine rencontra son mari. Dans Persuasion, l’amiral Croft y vient prendre son eau thermale afin de soigner/soulager sa goutte (tout comme le frère de Jane Austen). Jane Austen écrira dans L’Abbaye de Northlanger : « Every creature in Bath […] was to be seen in the room at different periods of the fashionable hours ».

Laura Place

Musée Holburne Bath
Musée Holburne Bath – Crédit photo : Auria.fr

Il faut traverser le Pulteney Bridge pour y arriver. C’est une assez grande place avec en son milieu une fontaine. Rien d’extraordinaire lorsque l’on s’y rend, cependant on ressent l’accalmie après avoir traversé le pont et ses commerçants. Cette place mène également tout droit au musée Holburne, où l’entrée est gratuite et vous permet de voir de nombreuses peintures et objets de la collection de Sir Thomas William Holburne (né en 1793).

Dans quel livre est évoquée la place Laura ? L’Abbaye de Northanger et Persuasion.

Les plus sur Jane Austen !

4 Sydney Place, Bath

jane austen maison bath
Plaque maison de Jane Austen à Bath – Crédit photo : Auria.fr

Quel est cet endroit ? Nous ne sommes pas en Australie, si ce n’est non loin de la Laura Place et à deux pas du Holburne Museum. C’est l’endroit où Jane Austen a vécu. Bien qu’elle ait connu d’autres maisons à Bath, c’est au 4 Sydney Place qu’elle aura habité le plus longtemps. Une plaque y est installée sur le mur de la maison, mais elle ne se visite pas.

Sally Lunn’s

Sally Lunn's bun Bath
Sally Lunn’s bun à Bath. Endroit où Jane Austen appréciait y déguster une brioche typique de Bath.

C’est un restaurant / tea break et un musée. Le Sally Lunn’s est l’une des plus vieilles maisons de Bath, dont les fondations sont romaines (1482 !). C’est en 1680, que Sally Lunn est venue y habiter. Elle y fabrique sa spécialité : la brioche. Pas comme celle que nous aimons manger en France, ni celle que Marie-Antoinette a suggéré aux parisiens. Cette brioche ronde est une recette unique, que nous ne trouvons nulle part ailleurs. Elle se nomme : Sally Lunn Bun, à ne pas confondre avec le London Bath Bun (qui est plus petit, lourd et sucré).

Le Sally Lunn Bun est assez grand et se mange chaud, coupé en deux et avec du beurre. Bien entendu, vous pouvez tester les différentes recettes proposées par la maison.

Ce fut l’un des endroits où Jane Austen appréciait se rendre, afin d’y déguster un de leur délicieux bun !

C’est aussi à cet endroit, que je trouvai un livre déposé par BookFairiesLondon 😉

Sally Lunns livre bath
Sally Lunn’s livre BookFairies à Bath

L’audio Guide gratuit est à télécharger si vous souhaitez marcher à travers les pas de Jane Austen à Bath.

Retrouvez ma Google Map : Bath, la ville de Jane Auten

Retrouvez tous les points abordés dans cet article via la Google Map que j’ai créée pour vous. Elle vous guidera dans la visite de la ville et des bâtiments, qui ont inspiré Jane Austen dans son écriture.

En rouge, les lieux cités dans les deux livres de Miss AustenEn jaune, les plus à découvrir sur cette écrivaine anglaise. Cliquez sur les boutons et vous y verrez quelques petits mots ;).

Comment y accéder ?

Depuis London Paddington, 90 minutes de train (faible coût A/R). Descendez à la station : Bath Spa. Depuis cette station, tout est accessible à pied : musées, rues commerçantes, thermes romains…

L’aller-retour dans la journée est faisable car une journée peut suffire à visiter les principaux bâtiments et la ville.

Si vous souhaitez profitez en plus des thermes romains et vous relaxer dans cette source d’eau chaude, je vous conseille de rester deux jours sur place afin de prendre votre temps.

A noter qu’à la gare London Paddington, de nombreuses personnes peuvent s’y rendre et/ou prendre une direction similaire. Ne soyez pas étonné d’avoir la sensation de vous retrouver à la gare Saint-Lazare en plein jour de grève.

Sources : Ma visite de la ville, l’audio guide de Bath.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.