Paris Ronis tuileries en fleurs

Quelle meilleure façon de découvrir Paris que par le regard d’un photographe. C’est à travers l’appareil de Willy Ronis que je vous propose de vous plonger dans un Paris aux allures mystérieuses, en noir et blanc et d’un autre siècle.

Paris Ronis est paru le 18 avril 2018 aux Editions Flammarion.

Paris Ronis, et si on en discutait ?

Un livre qui se veut parisien

Les clichés qui y sont partagés dévoilent tout un Paris, celui de Montmartre comme celui du centre. On découvre :

  • des amoureux cachés dans Paris. « Le bateau-mouche » 1949
  • comme des femmes ou des hommes seuls dans Paris. « Une petite sieste au calme, quai de la Mégisserie » 1954
  • La vie des parisiens dans les quartiers riches comme dans les quartiers populaires. »Dans le métro aérien » 1939

La règle qu’impose Ronis est la beauté de Paris parfois stéréotypée mais une beauté qui se doit d’être dévoilée.

Parmi la sélection des photos, on retrouve la plus connue de l’artiste : La péniche aux enfants, 1959. La photo qui sera son propre révélateur dans cette décision de carrière artistique. Le hasard était immense. Il y avait 99 chances sur 100 qu’elle soit ratée. Il n’avait pas vu venir les enfants. Les cris d’enfants l’ont surement alerter, il s’est penché, a regardé et dans un mouvement rapide, il a pris la photo. Les réglages étaient déjà prêt. Il a couru jusqu’à chez lui pour découvrir le cliché. Il était réussi.

Ma photo préférée ? J’adore les mises en exergue de ce centre parisien qui m’est précieux, ce beau musée du Louvre qui est dévoilé sous son meilleur jour, avec la Pyramide du Louvre Le Louvre, 1988.

Paris Ronis Musée du Louvre
Lecture avec vue sur le Musée du Louvre
Crédit photo : Auria.fr & Un Livre Un Café

Un livre qui se veut accessible

Comme tout art, la photographie requiert une connaissance de l’artiste, de sa maîtrise du sujet et de sa compréhension. Pour ma part, je ne suis pas une spécialiste de la photographie mais j’apprécie en tant qu’amatrice prendre des photos de Paris, ma ville, lorsque les instants me semblent beaux et uniques. C’est ainsi que Ronis nous dévoile sa vision de Paris : du hasard dans la simplicité du paysage et des acteurs.

Accessible également, car telle une exposition, le beau livre illustre le thème des photographies qui suivent, accompagné d’une citation de Willy Ronis.

Enfin Paris est un vaste jeu de connaissances et il est tout à fait possible de pouvoir s’immerger dans ces endroits photographiés, quitte à se laisser évader dans ses propres souvenirs.

Quand et où le lire ?

Prêtez vous au jeu, en redécouvrant les rues de Paris et prenez la ville en photo. Amusez-vous à reproduire les mêmes poses.

Pour retrouver la photo, c’est sur Un Livre, Un Café

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.