Kennedy de georges ayache café

Kennedy. Vérités et légendes de Georges Ayache

Kennedy Vérités et légendes est un livre écrit par Georges Ayache. On y retrouve 27 chapitres mettant en exergue des faits historiques auxquels John Fitzgerald Kennedy a été confronté et/ou s’est confronté : sa relation avec les femmes dont Marilyn Monroe et Jackie Kennedy, l’évolution de son état de santé, son implication dans la vie politique, le rôle de la mafia dans son élection présidentielle…  Un autre personnage est également très présent dans le livre de Georges Ayache : Joe Kennedy, le père de JFK.

Kennedy Vérités et légendes est paru le 23 mars 2017 aux Editions Perrin.

Avant le livre, une première connaissance

Avant de me plonger dans le livre de Georges Ayache, je me suis intéressé à deux personnages du clan Kennedy en ce début d’année 2017 : John Fitzgerald Kennedy et sa femme Jacqueline Kennedy, dite Jackie Kennedy. Pourquoi ? Car deux événements culturels faisaient leur apparition. L’un était une série dédiée à la date de la mort de JFK et l’autre, un film sur le témoignage de sa femme.

  • Série TV – Le 19 janvier 2017 est apparu sur les écrans des abonnés Canal+, la série 22.11.1963. Elle est basée sur le livre de Stephen King, portant le titre éponyme de la série. L’objectif de 22.11.1963 est d’empêcher l’assassinat du président JFK, le 22 novembre 1963 à Dallas.
  • Cinéma – Le 1er février 2017, le film Jackie de Pablo Larraín est apparu sur nos écrans de cinéma. On se concentre principalement sur les quelques jours de novembre 1963 où le drame est arrivé. Elle raconte cela à un journaliste de Life.

Mon avis sur Kennedy Vérités et légendesNote 4/5

Je connais difficilement la vie de John Fitzgerald Kennedy (dit aussi JFK), ce président américain dont on a une image positive mais aussi marquante. En effet, ce qui revient en mémoire est son assassinat à Dallas le 22 novembre 1963. Une image terrible que je voulais agrandir en m’ouvrant aux traits qui ont formés JFK.

Une évolution

Tout au long du livre, nous découvrons un John Fitzgerald Kennedy qui devient progressivement JFK. C’est un jeune homme peu studieux, très souvent malade, très mince et qui perpétue la tradition des Kennedy : la conquête des femmes. Il est également sociable, ce qui lui permet d’agrandir son cercle et de s’encanailler davantage durant ses études. Malgré ses problèmes de dos, il était inenvisageable de se laisser en dehors de cette compétition familiale. Il va montrer sa ténacité et sa force notamment durant les jeux sportifs avec ses frères. En grandissant, ce trait de caractère va lui valoir un succès militaire.

Plus tard, lors de sa présidence un autre trait de caractère va se dévoiler : son indécision face à des situations importantes comme celles de Cuba ou du Vietnam.

Joe Kennedy, le père et le conseiller de JFK

Joe Kennedy est autant présent dans le livre Kennedy Vérités et légendes que John Kennedy. En effet, son père a une place importante dans la vie familiale du clan Kennedy car il contrôle tout. Il a toujours la bonne intuition et sait flairer les bons plans pour chacun des membres de sa famille, qu’il place au fur et à mesure. Pour John, il envisagera son élévation politique en l’aidant (entre autre) financièrement dans chacune de ses étapes à l’accès à la présidence des Etats-Unis.

Il est persuasif et autoritaire. Quand Joe dit quelque chose tout avis contraire se voit rabaisser à acquiescer et à actionner. Il surveillera de très près les influences féminines de John Kennedy en lui ordonnant parfois de rompre tout contact avec telle femme. Il va également choisir pour lui Jacqueline Bouvier, qui représente une femme exemplaire pour l’ascension de son fils à la présidence.

Papa Joe va soutenir son fils sur de nombreux facteurs tels que la finance, le travail, la politique, les sentiments, les relations avec la mafia (dont Franck Sinatra)… On comprend très vite que sans son père, JFK ne serait pas arrivé jusqu’à ce statut.

Finalement, on l’apprécie

Malgré tous ses travers, ses mauvaises décisions, ses bonnes décisions, ses comportements, ses relations, on apprécie cet homme en découvrant ses facettes. On apprend que c’était un grand communicant (prolongation de sa sociabilité ?) et qu’il a usé de diverses astuces pour dorer son image auprès de son public.

Tout au long du livre, on l’imagine évoluer physiquement à travers sa maladie, ses trois extrêmes onctions. On apprécie le personnage tel qu’il est car il est finalement un homme qui rêvait de pouvoir et qui ne s’est pas laissé abattre par ses douleurs physiques (car plus de la moitié de sa vie, il aura mal). Due à sa maladie, il savait qu’il allait mourir jeune alors il avait pour devise de profiter de la vie.

Bien d’autres épisodes de sa vie sont illustrés dans ce livre notamment son implication dans les droits civiques des Afro-Américains et son rôle avec Cuba, l’URSS, le Vietnam et aussi avec sa dream team.

Quand et où le lire ?

Je vous conseille de le lire dans un avion long courrier où l’on aura la sensation de parcourir le monde comme JFK l’a fait.

Pour retrouver la photo, c’est sur Un Livre, Un Café