pyramide du Louvre de nuit

Inauguration de la pyramide du Louvre le 30 mars 1989

Lorsque l’on évoque le musée du Louvre, on pense à la ‘Joconde’, à ‘La Victoire de Samothrace’, à ‘La Liberté guidant le peuple’… mais ce musée nous rappelle également sa grande pyramide en verre. Découvrons plus en profondeur les origines de la pyramide du Louvre.

Les origines du Grand Louvre

Dès le début de son premier mandat (1981), François Mitterrand convoque Jack Lang, Ministre de la Culture et de la Communication, pour obtenir des suggestions de Grands Travaux. Parmi les propositions, l’agrandissement de l’espace dédié au musée fut proposé et obtint pour nom le « Grand Louvre ».

Comme nous parlons aujourd’hui du Grand Paris et de son élargissement, le but était d’agrandir l’espace du musée du Louvre pour accueillir les visiteurs et les nombreuses œuvres non-exposées. Au total, nous pouvions y compter 300 000 œuvres dont 35 000 exposées.

Pour pouvoir faire découvrir davantage d’œuvres à davantage de monde, il fallait de l’espace. Et l’un des problèmes, qui avait été soulevé, était la localisation du ministère des Finances dans l’aile Richelieu, qui aujourd’hui accueille entre autres des peintures françaises. Le ministère des Finances refusait de quitter le Louvre et de s’installer à leur location actuelle, Bercy. Leur refus durera jusqu’en 1988 où il déménagera et laissant ainsi la finalisation des travaux du Grand Louvre.

Il fallait aussi créer un accès plus simple et la pyramide du Louvre faisait partie de ces grands travaux. Elle avait pour projet d’être située dans la cour Napoléon et non dans une des ailes du musée (pour laisser plus d’espace aux œuvres). Ce projet fut proposé par l’architecte sino-américain Ieoh Ming Pei (I. M. Pei) qui fut nommé par le Président de la République Française sans qu’il y eut de concours ou d’appel d’offres. Aujourd’hui âgé de 99 ans (26/04/2917), I. M. Pei a réalisé, entre autres, le John F. Kennedy Presidential Library and Museum ou le Bâtiment est de la National Gallery of Art.

Ieoh Ming Pei
Source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Ieoh_Ming_Pei#/media/File:I.M._Pei.JPG

Les origines de la pyramide du Louvre

Les inspirations

Il est dit que I. M. Pei s’inspira de la grande Pyramide de Gizeh située au Caire. On y retrouve également des pyramidions qui l’entourent ce qui fait écho au projet du Grand Louvre.

Egalement, il était voulu de garder ces traits réguliers et ce tracé rectiligne menant jusqu’à l’Arc de triomphe. Il faisait ainsi un clin d’œil à la géométrie d’André Le Nôtre, qui avait embelli le jardin des Tuileries.

Les travaux

La pyramide fut commandée par François Mitterrand en 1983 mais le début des travaux commencèrent dès 1985 après que I. M. Pei ait réfléchi à la structure de la pyramide et des souterrains.

Elle devait être à la fois usuelle, pour accueillir de nouveaux visiteurs, et moderne pour refléter l’architecture contemporaine. La pyramide du Louvre devait aussi mettre en exergue les anciens bâtiments et non les éclipser par cette nouveauté ou par des artifices, qui ne se seraient pas intégrés à l’environnement.

Il a été décidé d’utiliser comme matériaux le verre feuilleté et l’acier / l’aluminium, pour les câbles et structures tendues. La grande pyramide devait amener un puits de lumière au sous-sol avec ses verres résistants, légers, transparents et limitant les reflets ;  et permettre l’accès aux 3 ailes du musée du Louvre (Denon, Richelieu et Sully). Les bassins, qui ont été réalisés autour, devaient apporter un jeux de miroir à cette pyramide.

Au total, on pourra noter 4 pyramides : la grande pyramide et 3 pyramidions. La pyramide inversée ne se voit que de l’intérieur.

C’est en 1988 que les travaux prirent fin avant que l’aménagement ne débute. Enfin, le 30 mars 1989, la pyramide du Louvre fut inaugurée.

Les dimensions de la pyramide du Louvre :

  • Hauteur : 21,64 mètres
  • Largeur (base de la pyramide – côté du carré) : 35,42 mètres
  • Surface à sa base : 1000 m2
  • 603 losanges et 70 triangles de verre

Le mythe 666

Il est dit que la pyramide du Louvre possède 666 vitres et non 673 vitres et qu’elle est ainsi l’oeuvre du diable. Cette légende provient de différentes sources dont celle de la brochure officielle, qui affichait deux fois le chiffre 666.

Dan Brown cultivera ce mystère dans son livre Da Vinci Code.

Sources :

http://www.ina.fr/contenus-editoriaux/articles-editoriaux/la-pyramide-du-grand-louvre/

http://www.college-plaisance.net/IMG/pdf/correction_eleves_sur_la_pyramide.pdf

www.clg-moulin-arnouville.ac-versailles.fr/