Gabriele livre Berest

Gabriële est un roman contemporain écrit par les sœurs Anne et Claire Berest. Faisons la rencontre d’une jeune femme indépendante, féministe, musicienne, qui à 27 ans verra sa vie prendre une tournure inimaginable. Cette personne est Gabriële Buffet, la future femme de Francis Picabia, le peintre à la folie dépressive. Découvrons de plus près ce duo amoureux et dynamique.

Rentrée littéraire 2017 : Gabriële est, un livre contemporain du XXIème siècle, paru le 23/08/2017 aux Editions Stock.

Mon avis sur Gabriële

Un roman ? Une biographie ? Une sensation de vivre sur l’instant la vie des Picabia ! Anne et Claire Berest ont, bien entendu, fait des recherches sur leur arrière grand-mère et grand-père. On sent leur fascination pour cet ancêtre fabuleux. On détermine les investigations de l’imagination, qui prend le plus souvent le dessus sur certains passages. Cela est terriblement déconcertant de mêler l’histoire à des suppositions.

Gabriële et Francis Picabia

Nous découvrons un duo qui se complète. Elle a les pieds sur terre. Il est enfantin. Elle est sa raison. Il est sa folie. Elle est intelligente. Il est créatif. Cette imbrication peut, ainsi, continuer longtemps. On va parcourir une dizaine d’année avec la famille Picabia. Cette famille si insouciante vis-à-vis de leur progéniture. Ils aiment vivre l’aventure, ne pas avoir d’accroches, si ce n’est avec ce trio qu’ils forment une fois avec Marcel Duchamp puis une autre avec Guillaume Apollinaire. A dire vrai, ce sont leurs meilleurs amis. Pour le premier, il complète leur duo amoureux, il apporte cette extravagance et cette jouissance sensuelle. Pour l’autre, on découvre un ami, si ce n’est un frère pour Gabriële Picabia.

De Marcel Duchamp et de Guillaume Apollinaire, on en apprend énormément : leur personnalité, leur influence artistique et leur comportement. J’ai trouvé cela fantastique de faire découvrir aux curieux lecteurs ces parties-là, celles qui ont modelé Gabriële et Picabia.

Madame Picabia sera représentée comme une femme forte, digne et patiente. Elle fera son petit chemin. Contrairement à Francis Picabia, qui lui la trompe, la fait re-vivre, la rend séduisante. Il est tout l’opposé d’elle. A dire vrai, je ne suis pas sûre que j’aurais aimé être à la place de Gaby. Elle est sublimement interprétée contrairement à son mari. Le début du XXème siècle est également bien décrit, car j’avais la sensation de vivre ces soirées extravagantes avec ce superbe duo et leurs amis. Paris, Berlin, New-York, Cuba, que de villes où les Picabia ont laissé leur empreinte.

Les deux sœurs Berest, Anne et Claire

Gabriële était une personnalité peu familière, jusqu’à ce que j’ai eu la chance de rencontrer Anne et Claire Berest. Elles ont été la première influence à m’inviter à lire Gabriële. Leur énergie était très intense, elles se complétaient et on le ressent définitivement dans l’écriture. J’ai cru déterminer parfois l’énergie d’une sœur plutôt qu’une autre, celle qui est plus douce vocalement et celle qui est plus dynamique verbalement. Ce fut un réel plaisir que de les avoir rencontrées. Cependant, ma lecture en fut biaisée. J’imaginais les deux écrivaines écrire, se concerter dans ce fabuleux livre. Cela est agréable mais je rencontrais des difficultés à m’éloigner de l’image qu’elles m’ont partagé, de celles qu’elles ont créé autour de leur arrière grand-mère.

Nota Bene : Un duo d’écrivaines pour un duo amoureux.

Quand et où le lire ?

A le lire près du Bateau-Lavoir, à Montmartre ou sur les pelouses du Champs de Mars.

Pour retrouver la photo, c’est sur Un Livre, Un Café

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.