le petit quizz grégoire thonnat

Aujourd’hui, je souhaite vous présenter Grégoire Thonnat un écrivain amoureux de l’histoire.

Qui est Grégoire Thonnat ?

Basé sur l’ensemble de ses livres, j’ai noté qu’il existait trois ingrédients chez cet écrivain. Est-il d’accord ? Découvrons-le ensemble !

1. L’Histoire

Auria : L’histoire est l’une de vos passions et elle se retranscrit à travers les Petits Quizz que vous avez créés.
Comment vous est venue cette passion ?

Grégoire : C’est une passion d’enfance ! Déjà vers 10 ans, je lisais des livres d’histoire. Cette passion s’est accentué avec mon grand-père, qui me racontait ce qu’il a vécu. En effet, il est né en 1900 et a vu les guerres et les bouleversement du XXème siècle. J’étais passionné par ses récits.

Ainsi, la période qui me fascine est celle du XXème siècle, avec un intérêt spécifique pour les deux Grandes Guerres Mondiales. Egalement, j’aime compléter cet intérêt avec des biographies historiques afin de comprendre les parcours personnels de certains personnages. Ils sont souvent extraordinaires lors de grands bouleversements.

Egalement, je suis passionné par l’histoire de Paris, où j’ai vécu plus de 30 ans et encore aujourd’hui, non loin en banlieue, et aussi par le métro. Ce dernier thème, j’en ai fait mon premier livre, qui est paru en 2010 aux Editions SW – Télémaque : Petite histoire du ticket de métro parisien – Editions SW – Télémaque.

2. Lecture

Auria : La lecture est également une autre passion. J’imagine que l’histoire doit faire partie de vos lectures, car cela permet de se projeter et de s’enrichir d’éléments précieux.
Quelles sont les lectures qui vous stimulent ?

Grégoire : Je lis beaucoup de livres ! C’est pour moi une « nourriture » indispensable.
Naturellement je lis des livres d’histoire et des biographies de personnages historiques, ce qui est logique lorsque l’on fait soi-même des ouvrages sur l’histoire. Je fait corps avec les sujets que je traite et qui me passionnent lorsque je les écrit. 

Cependant, j’essaye aussi de m’extraire de cela, en lisant des romans.

3. Emotions

Auria : Dans vos livres, on note cette notion d’émotions. Au-delà des chiffres, des personnages, vous ajoutez cette dimension affective, émotionnelle dans vos livres.
Je prends, par exemple, celui de Marie-Antoinette où l’on retrouve ce surnom de « chou d’amour » destiné à son fils Louis XVII, ou « Mousseline la sérieuse », pour sa fille Marie-Thérèse de France.
Quels ont été les moments forts pour vous lors de la création de vos livres ?

Grégoire : Les moments forts ce sont les rencontres , c’est même une partie de mon «  salaire d’auteur ». Certaines ont été vraiment marquantes.

Les lieux ou les sites, que je visite, peuvent aussi me marquer. Cela n’a rien d’extraordinaire pour un auteur, mais j’ai besoin lorsque je prépare un livre de m’immerger dans mon sujet. Cela passe, inévitablement, par des rencontres et des visites de sites, de lieux.

Quel est votre livre préféré ?

marie antoinette stefan zweig
Biographie de Marie-Antoinette de Stefan Zweig Crédit photo : Auria.fr

Pourquoi ? A quels souvenirs l’associez-vous ?

La biographie de Marie-Antoinette de Stefan Zweig est pour moi l’une des grandes biographies parmi toutes celles lues. En effet, je mesure l’ampleur du travail de recherches historiques et évidemment, il y a le style d’écriture de Zweig que j’apprécie.
Je suis aussi un fan de Sylvain Tesson dont j’aime le style et le regard qu’il porte sur l’époque.

Vous le lierez…

Avec quelle boisson : En fonction du moment de la journée avec un Coca-Cola ou un verre de vin de Bourgogne.

Dans quel endroit : Mon salon.

Avec quelle musique : Du Classique ou du Jazz.

Un beau souvenir d’écrivain ?

Il y en a deux que j’aimerai partager :

Le premier :
Je reçois régulièrement des lettres de lecteurs et cette été, j’ai lu une longue lettre d’une maman, dont le fils de 15 ans ne lisait pas. Elle m’a dit que grâce à mes livres Petit Quizz, il s’est mis à la lecture !
Naturellement, cela ne peut pas me faire plus plaisir que d’avoir des retours comme cela.

Le second :
Lorsque j’ai travaillé sur mon livre Le Petit Quizz de Marie-Antoinette, j’ai pu faire à Versailles une grande visite « privée », des différents lieux de vie de la reine.
Il y eut un endroit, qui m’a particulièrement ému : le Petit théâtre de la Reine. C’est un théâtre de poche, qui a été construit pour elle sur le domaine du Petit Trianon. L’endroit a pu être préservé jusqu’à aujourd’hui. Connaissant déjà l’importance que tenait le théâtre dans la vie de la reine,   je dois dire que j’ai eu une véritable émotion en découvrant ce lieu magnifique, mais aussi magique parce qu’il est figé dans le temps et que j’ai ressenti sa présence…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.