livre les couples illustres de l'histoire de france

Les couples illustres de l’histoire de France est un livre contemporain de Gueniffey et de Meaux. 20 couples sont mis sous microscope. On s’intéresse à ces binômes historiques car l’homme et la femme ont joué un rôle important dans l’image royale ou présidentielle qu’ils reflétaient. Il est à comprendre comment l’un et l’autre ont pu s’influencer au quotidien ou au fil des années.

Les couples illustres de l’histoire de France est un livre paru aux Editions Perrin.

Les couples illustres de l’histoire de France, et si on en discutait ?

Les auteurs Gueniffey et de Meaux ont sélectionnés vingt couples spécifiques allant d’Abélard et Héloïse, par Napoléon et Joséphine ou encore Danielle et François Mitterrand. Ce sont pour la plupart des couples royaux, des couples présidentiels ou des couples roi et maîtresse en titre.

Ce que ces écrivains souhaitent mettre en exergue est cette image de la femme et de l’homme dans la gouvernance d’un pays. Ils indiquent ce qu’elle reflète et comment elle est perçue. Ils soulignent également ce rôle de la femme contraignant où elles ne pouvaient gouverner et n’y émettre leur opinion dans les affaires de l’Etat. Elles se réduisaient à procréer afin d’assurer la descendance royale.

Cependant, les hommes ont besoin de soutien à certains moments de leur vie et c’est sur leur compagne qu’ils ont posé leurs ambitions, leur détresse. Quand les rois partaient en guerre, ils devaient donner la régence en leur absence à une personne de confiance. Et ce fut le cas, par exemple, pour Catherine de Médicis qui assura le maintien du royaume pendant quelques semaines. Egalement, les rois sont humains et peuvent se sentir défaillir. Louis XVI qui faisait une dépression se reposa sur Marie-Antoinette pour l’aider à gouverner quand il ne savait prendre de décisions. Alfred de Musset fit naître des oeuvres qui sont aujourd’hui reconnues. il s’inspira énormément de George Sand pour certaines de ses écritures telles que On ne badine pas avec l’amour ou La Confession d’un enfant du siècle, où Brigitte représente George Sand.

Quand et où le lire ?

Dans le train car le livre peut s’interrompre dans la lecture sans en perdre le fil.

Pour retrouver la photo, c’est sur Un Livre, Un Café

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.