charme discret intestin giulia enders

Le Charme discret de l’intestin : Tout sur un organe mal aimé de Giulia Enders

Le Charme discret de l’intestin est un livre écrit par Giulia Enders. On part en direction de nos intestins situés quelque part dans notre ventre. Giulia s’est amusée à nous illustrer de manière lucrative le fonctionnement de nos intestins ainsi que ses clés. Lançons-nous dans les profondeurs de ce second cerveau.

Le Charme discret de l’intestin est paru aux Editions Actes Sud.

Mon avis sur Le Charme discret de l’intestin  – Note 4/5

Pour les curieux de la nature humaine, pour ceux qui osent ou qui n’osent parler ouvertement de selles, de crottes, de cacas, de merdes, de cigares et j’en passe, Giulia Enders nous aide à nous décontracter et à parler à deux de ce que produit notre cher intestin. On passe du stade des émotions aux maladies, au développement du corps humain, à nos différentes constitutions…

Qu’est-ce qu’on y apprend vraiment ?

Parlons franchement

Il faut l’avouer, ce livre est quand même assez long pour des novices des tuyaux humains. De nombreuses personnes m’ont dit qu’elles ont eu du mal à le terminer. Et d’autres comme moi, qui l’ont lu en entier et assez rapidement. Pourquoi ? La curiosité avant tout. Comme, je le soulignais et comme Giulia Enders le fait également au début de son livre, on n’ose pas parler de ses intestins et de ce qu’ils produisent : forcément les selles sont moins séduisantes et florales qu’une jolie rose qui pousse dans notre jardin. Cependant, nombreuses sont les personnes qui aimeraient en parler ou interroger leurs amis, collègues sur son irrégularité, mais ils n’osent pas. Alors, Giulia Enders est là pour ça. Elle nous explique tout au long du livre pourquoi l’intestin est notre second cerveau, pourquoi il est important, pourquoi il génère des choses si disgracieuses mais qui sont nécessaires pour l’évolution de notre corps et de notre santé. Découvrons ci-dessous quelques exemples du livre.

Et notre quotidien, dans tout cela ?

Les vomissements : il existe des maux de transport comme des maux d’estomac. Dans les deux cas notre intestin agit pour nous donner un signal pour nous indiquer que notre corps ne va pas bien du tout ! Dans le premier cas, il pense que nous sommes déconnectés par rapport à la vitesse extérieure et cela fait comme dirait l’expression ‘tourner la tête’ à notre corps. Pourquoi ? Le visuel semble balayer plus vite ce que perçoit notre oreille interne = vomissement. Pour le second cas, à l’œil nu,  il est parfois difficile de déterminer un aliment non-digérable. On parle, ainsi, souvent d’intoxication alimentaire. Notre corps arrive à déterminer, au niveau de l’estomac ou des intestins, que telle nourriture est malsaine. Pour nous protéger et éviter une forme d’empoisonnement, notre corps rejette ces aliments.

La constipation : parlons-en sérieusement. Nous avons presque tous été constipés pendant quelques jours en arrivant dans un pays inconnu. Pourquoi ? Pour des raisons de stress, de changement d’habitudes… Oui, notre corps n’aime pas qu’on mette en désordre sa routine. La déshydratation aussi peut jouer sur notre constipation car l’eau est très importante au bon processus intestinal. Dans l’avion, nous nous déshydratons davantage. Giulia Enders nous rassure sur cette constipation temporaire.

L’évolution des bébés : lorsque nous naissons, notre corps est plus sensible à l’air ambiant, nos bonnes bactéries intestinales ne sont pas encore toutes développées et, il faut attendre l’âge de 7 ans pour qu’elles le soient entièrement. Giulia Enders offre de nombreux conseils, dont l’utilisation (si possible) du lait maternel pour le bon développement du bébé en termes de bactéries, d’obésité etc.

Quand et où le lire ?

Une légère boutade pour la route : aux toilettes !

Pour retrouver la photo, c’est sur Un Livre, Un Café

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.