l'affaire des poisons jean christian petitfils

L’affaire des Poisons de Jean-Christian Petitfils

L’affaire des poisons est un livre contemporain et historique écrit par Jean-Christian Petitfils. Une affaire criminelle qui se livre aux aficionados d’histoire française et notamment de celle de Louis XIV. On plonge dans les ténèbres de la sorcellerie, des devineresses, des prêtres aux messes noires et on dévoile au grand jour, les nobles impliqués dans les meurtres de leur père, frère ou sœur !

L’affaire des Poisons, et si on en discutait ?

Nous avons failli ne jamais connaître cette affaire criminelle

La lecture est accessible à tout publique car il nous immisce en douceur dans la France de 1679. Une époque qui nous semble si lointaine et pourtant, qui a laissé tant de traces dans notre paysage français et notamment francilien.

L’affaire des Poisons a bien failli ne jamais être dévoilée au grand publique d’aujourd’hui. Cette affaire, si sombre au règne éclatant de Louis XIV, avait été détruite quelques années avant la mort du roi Soleil. Une décision faite par ce dernier qui désirait surement camoufler cette période sinistre et glauque de son règne. Malgré la discrétion des enquêtes, les papiers brûlés, les prisonniers décédés, le roi voulait cacher au remplaçant, de feu le lieutenant La Reynie, toute cette histoire. Aucune autre intelligence ne devait accéder à ces papiers rangés secrètement dans une cassette.

Malgré cette vigilance, La Reynie avait gardé des notes de ses entretiens, ce qui a permis aux chercheurs de dévoiler cet épisode criminel qu’est : l’affaire des Poisons.

Et Madame de Montespan dans tout cela ?

Parmi ces nobles, Madame de Montespan fut la plus citée par les devineresses et les prêtres machiavéliques. Elle était souvent nommée avec l’une de ses suivantes, la Des Oeillets. Il se pourrait qu’elle ait eu recourt à des filtres d’amour, à des fioles de poison pour intenter à la vie de Mademoiselle de Fontanges, à son fils et à celle du roi. Il se peut également qu’elle ait participé à des messes noires, où elle découvrait une partie de son corps tout en veillant à cacher son visage et la moitié de ses seins.

Mais pourquoi ? Madame de Montespan voulait reconquérir le cœur de Louis XIV, qui s’était éloigné progressivement de sa personne. Lassé par ses sautes d’humeur régulières, par son ‘esprit Mortemart’, par son physique plus grossi, par son éclat moins brillant… alors que son besoin était de retrouver la bonne route vers la sainte loi religieuse. Plus reine que la reine, elle ne sut contrôler son appétit de divertissements, de sarcasmes, de besoins de richesses, du roi. Alors, il est dit que quand elle s’aperçut que ses remarques pour anéantir la réputation de Mademoiselle de Fontanges ne fonctionnait pas, Madame de Montespan s’est mise à chercher quelque élixir.

En vérité, les témoignages des sorcières ne coïncidaient pas vraiment, la période temporelle non plus, mais pourtant les acteurs autour auraient pu la convaincre, y participer à sa place. Le roi n’y croyait pas non plus ou du moins il tentait de se rassurer car il n’avait pas exclu la Montespan de la cour. Colbert la sauvera !

Quand et où le lire ?

Il ne vous reste plus qu’à découvrir cette glauque affaire des Poisons en compagnie de Jean-Christian Petitfils, de Madame de Montespan et des… devineresses. A le lire sur les quais de la Seine !

Pour retrouver la photo, c’est sur Un Livre, Un Café

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.